Lu dans la presse à propos
de l'album "Fleuve Congo"


L’album "Fleuve Congo" est un retour de grâce, une flamme ravivée, un rêve assouvi … Valérie Lagrange, musicienne, actrice n’avait pas enregistré depuis 85. Enigmatique discrète et rare la Lagrange s’inscrit entre Manset et Christophe pour l’élégance, le talent délicat et le culte qui lui est voué. On retrouve dans cette voix funambule des failles divines, des plaies sourdes, des océans de trouble … « Fleuve Congo » Une oasis où tout n’est que luxe et volupté, la voix moirée d’une artiste en réel état de grâce.

Figaro Magazine – mai 2003 - Nicolas Ungemuth

La majesté de "Fleuve Congo" agit auprès de tous, comme un aimant un mélange raffiné de sagesse et d’ivresse.

Les inrockuptibles – avril 2003 - Christophe Conte

Un retour majestueux, une promenade sentimentale en compagnie d’une amie. Admirable.

Rolling Stone – mars 2003

On se demande bien ce qui pourrait arrêter l’échappée belle de cet ange vagabond.

Rolling Stone – avril 2003 - Frédéric Valion

Ce n’est plus un come back, c’est une résurrection, la force d’une voix ou tout simplement le poids d’une vie.

Start Up – mai 2003 - Antoine Beretto

« Magique »

Rock Folk – mai 2003

Un étincelant retour vers la lumière

Nord Eclair – mars 2004

L’un des concerts les plus touchants a eu lieu au Bataclan, le 6 novembre, pour le retour de Valérie Lagrange. Un concert de Lagrange, c’est un peu comme un livre de Kérouac : une simple cascade de mots, de voyages, d’expériences amoureuses, de récits d’évasion, de rencontres au hasard des villes et des amitiés.

Platine – décembre 2003

"Fleuve Congo" un petit bijou, un régal de finesse, de demi teinte et de pudeur.

Télérama – novembre 2003

Dans l’album "Fleuve Congo", « Mon amour pour toi » est une déclaration ultime que bien des hommes aimeraient s’entendre chanter.

VSD

Un des albums les plus emballants du moment, parfait reflet de sa sensibilité à fleur de peau et de son élégance naturelle. Mon amour pour toi, une des plus poignantes déclarations d’amour jamais entendue ces dernières années.

Platine – mai 2003 - Eric Chemouny

Un disque qui délivre une si riche moisson de beauté qu’on peine à croire qu’il n’y a que onze chansons.

Le Monde de la musique – avril 2003 - Bertrand Dicale

Un album magnifique, elle chante désormais avec une douceur presque déconcertante et plus que jamais troublante.

Télérama – juin 2003

Le divin retour de Valérie Lagrange. Une réalisation vaporeuse et envoûtante.

Musique info – mai 2003 - Olivier Pernot

"Fleuve Congo" a des allures de retour en grâce miraculeux.

Le Parisien – mai 2003 - Emmanuel Marolle



© www.valerielagrange.com